Close

26 décembre 2016

Financement des PME : Les ambitions de Téranga Capital déclinées

Mercredi 16 Mars 2016

Pour une première, c’en est une :Téranga Capital, le premier fonds d’impact dédié aux PME sénégalaises a été officiellement lancé ce mardi à Dakar avec des ambitions clairement affichées.

 

Financement des PME : Les ambitions de Téranga Capital déclinées
« Téranga Capital est un outil qui vise à financer à long terme les PME sénégalaises mais aussi de les accompagner », a laissé entendre M. Olivier Furdelle directeur général de ce fonds d’investissement. Selon lui, l’ambition est d’apporter une solution de financement innovante spécifiquement conçue pour répondre aux besoins des PME. Pour ce faire, Téranga Capital va entrer dans le capital des entreprises à travers une participation minoritaire sur un horizon de cinq ans. De l’avis toujours de M. Furdelle, Téranga Capital s’adresse aux PME à fort potentiel de croissance issues de tous les secteurs d’activité dont les besoins de financement se situent ente 50 et 200 millions FCFA. « En plus de cela, le fonds assure un accompagnement actif et personnalisé (gestion, organisation, développement commercial etc. ) », souligne M. Which ones did you have strong mentors throughout that watched/helped your write an essay for me read what he said growth and could write you a letter to complement your application. Furdelle. Teranga Capital est une société de droit sénégalais avec un capital de 3,2 milliards FCFA. Le fonds a de comme actionnaires de référence le Fonds souverain d’investissements stratégique, la Sonatel et Investisseurs & Partenaires (I&P), une structure engagée pour le développement de PME africaine. Ces trois actionnaires détiennent chacun 25% du capital du fonds d’investissement. Le reste du capital est détenu par divers actionnaires dont la compagnie d’assurance sénégalaise ASKIA. Selon Jean Michel Sevérino Directeur général de I&P, Téranga Capital est le troisième fonds d’investissement mis en place sur les 10 que sa structure entend créer durant les 10 prochaines années. « Nous avons décidé d’investir dans ce projet car cela nous permet de financer des entreprises qu’on ne pouvait pas atteindre en raison de leur taille », a avancé M. Amadou Hott directeur général du Fonsis. Selon lui, le montant de un milliard que le FONSIS a investi dans le capital de Téranga Capital permet d’avoir des effets de levier de 4 milliards FCFA. En plus de cela, M. Hott avance la création de 2600 emplois et la consolidation de 1600 autres. Dans les 10 ans à venir, les responsables Téranga Capital ont pour objectif de constituer un  réseau de 50 entreprises. Pour sa part, M. Abdou Karim Mbengue directeur de la communication institutionnelle de Sonatel, a estimé que la prise de participation de cette dernière dans le capital de Téranga Capital entre dans le cadre de la responsabilité sociétale d’entreprise (RSE) comme cela avait été le cas avec le centre d’incubation des entreprises TIC (CTIC). Téranga Capital aura comme président du conseil d’administration l’ancien premier ministre Mamadou Lamine Loum. Ismaila BA
Source:

.